NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

mercredi, mai 07, 2014

The Planet Smashers : Critique «Mixed Messages».

Les Planet Smashers, tout comme toi, vieillissent et oui ils s’en viennent vieux les skankeux. Est-ce qu’il est encore d’actualité de parler d’eux, Bed ? Hey, voici ma réponse cher punk : c’est sûr que le groupe est encore d’actualité et on ne ressent que peu leur âge vieillissant sur ce nouvel album intitulé «Mixed Messages». Ce que l’on retrouve, c’est nos bons vieux Planet Smashers qui nous offrent un album d’été.

Il est un peu plus relax que les premiers sur certains points, mais la formule gagnante de ces piliers de la scène ska, et même punk, est toujours présente et fonctionne autant.

Dès le départ, on est saisis par la pièce «Never Die Old», qui est personnellement ma favorite de l’album, car elle est rapide et très entraînante comme les rythmes de «Dark Personality». J’adore l’humour des Planet Smashers et ça se ressent toujours sur leur album, comme par exemple sur la chanson «You Guy’s Are Asshole, Let’s Party» qui est aussi une belle réussite de l’album. Le titre me fait penser à «I’m Ok If You Wanna Party» paru sur l’album précedent «Descent Into The Valley Of The Planet Smashers». Il y a beaucoup de pièces qui sont présentées dans un format qui fait penser aux autres formations de Stomp, je veux dire, qui se rapproche du son reggae de The Beatdown, The Fundamentals et The Skinny sur certaines facettes de la présentation sonore.

Je trouve ça très bien et ça offre quelque chose d’original qui est différent de ce qui a été fait, mais qui reste dans la même veine. L’album tient la route et Matt Smashers, chanteur de la formation, me racontait que beaucoup de gens d’autres formations ont participé à créer cet album. Il dit : « ils venaient en studio et je leur proposais de chanter ou jouer sur l’album, c’était très naturel et improvisé ». Le résultat est excellent, preuve que l’improvisation peut s’avérer payante musicalement et au niveau de la créativité.

L’album à été produit par le groupe lui-même, mais aussi par René De La Muerte que vous connaissez de la formation psychobilly montréalaise, The Brains. D’ailleurs, c’est un sacré bon gars et une sacrée belle gang les gars de The Brains. René est une machine de guerre huilée derrière la console et, bien sûr, il était logique que le travail de réalisation lui revienne. Il a bien relevé le défi car l’album est une belle réussite, j’ai hâte de l’écouter avec un soleil chaud et un bon rafraîchissement dans un lac, une rivière ou une piscine. Cet album fait aussi rêver, tout comme les précédents, vous le savez, je suis vendu aux Planet Smashers et ce depuis leurs débuts. J’ai la chance de les connaître et de les avoir vus évoluer depuis leurs débuts et je trouve ça magnifique. Ils sont maintenant sages et épanouis et nous offre encore de la musique rafraîchissante et remplie de passion. On les aime nos Planet Smashers et on trouve qu’ils méritent tout notre respect car ils sont notre plus gros groupe de ska et le plus connu à travers le monde.

J’aime bien la pochette de l’album, ça peut sembler simpliste, car ce l’est, mais je la trouve efficace. On voit deux mains sur un fond noir, l’une fait un doigt royal et l’autre a le pouce levé. Comme vous l’avez sûrement compris, une main signifie « va chier » et la deuxième dit « c’est bien ça » !

J’ai vu les Planet Smashers plus de trente fois et je ne me tanne pas. Il y a une raison : ils sont bons, mais ils offrent toujours leurs grands classiques et s’amusent follement sur une scène. La dizaine d’entrevues que j’ai fait avec eux durant différentes périodes de leur carrière m’ont permis de connaître des gens passionnés remplis d’amour pour la scène, mais qui sont en plus des gens

généreux et vraiment drôles. Du monde sympathique et très intense, et le sourire de Matt Smasher est contagieux. Je me rappelle lui avoir dit à quelques reprises qu’il ressemblait à Greg, chanteur des Bouncing Souls, formation du New Jersey très connue dans le milieu punk rock. Il me répond à chaque fois : « tu me la sors tout le temps et tout le monde me dit ça, je ne trouve pas ». Il faut souligner qu’il me le dit avec un sourire à chaque fois malgré ma répétition gossante et pas si vrai que ça.

Je suis très fier de leur succès et de leur dévotion à perdre de l’argent sur la route pour offrir le meilleur du ska ! Je leur souhaite encore bien des années et j’espère pouvoir les tanner encore pour quelque temps avec mes entrevues sympathiques et joviales !

Merci les Planet Smashers d’être les Smashers !

(Écrit par : Djpunkassbed)


VIDÉOCLIP :
Titre : Tears it Up
Album : Mixed Messages
Année : 15 avril 2014
Label : Stomp Records

MEMBRES :
Matt Collyer
Dave Cooper
Scott Russel
Jo begin
Alexandre Fecteau
LIENS DES SITES :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire