NOS PLUS RÉCENTES CRITIQUES :

Off To Nowhere
Forus
Motorleague
Moovalya
Lagwagon

DeeCracks
DLD
Miracles
Planet Smashers
Not Scientists

vendredi, juin 13, 2014

DeeCRACKS : Critique «Beyond Medication».

De nos jour, tenter de définir le son d’un groupe de pop-punk est aussi difficile que de décrire un groupe alternatif dans les années 90. Il faut donner une multitude de précisions parce que le terme renferme une panoplie de styles différents.

Pour moi, le pop-punk signifie le bon vieux son développé par les Ramones, pour mon ancien coloc, ça représente clairement Blink 182, et pour mon petit frère imaginaire, c’est une tonne de groupes qui ne m’intéressent pas vraiment.

Dans le cas de DeeCRACKS, on ne se trompe pas. La formation autrichienne propose un son ramonesque bien assumé, sans trop de nuance et relativement simple... Exactement ce que je recherche dans ce genre musical!

Le groupe, initialement baptisé TheCRETINS, a lancé son troisième album, deuxième sous le nom de DeeCRACKS, en avril dernier. «Beyond Medication» est un album auquel tout amateur de pop-punk devrait s’intéresser.

On ne trouve aucune subtilité dans l’album «Beyond Medication», si ce n’est qu’une introduction surf instrumentale. Du reste, on a droit à des chansons d’environ 2 minutes, pas vraiment de solo et des paroles assez simples. Pas de dépaysement ici, c’est bel et bien du bon vieux pop-punk.

En revanche, on a droit à des refrains accrocheurs, un juste équilibre entre mélodie et énergie et un bon dosage de la vitesse des chansons. Loin d’être un défaut, l’influence des Ramones est facilement perceptible au travers le jeu de la guitare et de la batterie.

L’ajout de clavier sur certaines chansons est aussi très réussi comme en fait foi les excellentes «Charité Forever», «Move On» et «Stroll the Streets».

Au niveau vocal, DeeCRACKS se démarque avec une voix rauque qui ajoute une bonne dose d’agressivité et une touche particulière à la troupe. C’est d’ailleurs cette voix qui m’a fait m’intéresser à ce groupe et qui selon moi, caractérise le plus le son de la formation.

«Beyond Medication» est définitivement un album à écouter entre ceux des Ramones, The Queers, The Methadones et autres piliers de la scène.

(Écrit par : Éric Çatire)



LIENS DES SITES :
Blogger : Dee-cracks.blogspot.ca
BandCamp : Deecracks.bandcamp.com

Facebook : Facebook.com/deecracks

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire